“C’était mieux en 98” “98 was better” ?!

015CF450-F77F-4331-9E98-8327F1ACDE1B.jpegJe n’avais que 4 ans en 1998, quand la France a remporté sa première coupe du monde. Evidemment, je ne me souviens pas de tout. En réalité, les principaux souvenirs que j’en ai, ce sont les noms et les photos des joueurs sur les paquets de céréales et autres petits jouets pour enfants qui faisaient partie du merchandising à l’époque. Et quelques blagues sur le crâne chauve de Barthez, aussi. Je devais certainement être une super mini supportrice à l’époque, parce qu’à un nom ou deux près, je ne sais pas pourquoi mais je connais par cœur la composition de l’équipe de l’époque.

I was only 4 years old in 1998 when France won its very first World Cup. Of course, I do not remember everything. In fact, the main memories I have are the names and photos of the players on the cereal boxes and other small children’s toys that were part of the merchandising at that time. Oh and some jokes about Barthez’s bald head, too. I guess I was a super mini fan at the time, because except for a name or two, I don’t really remember why but I remember by heart the composition of the team of 1998.

Résultat de recherche d'images pour "footix 98"

Mais cela veut aussi dire que je n’ai pas fait la fête en 98 comme j’ai pu la faire cette année. Cela veut aussi dire qu’en fait, c’est toute ma génération et les plus jeunes qui vivaient la victoire pour la première fois, même si c’était la deuxième pour le pays. Seulement, cette joie a été teintée de tout un tas de comparaisons bien tristes.

But that also means I didn’t party in ’98 as I did this Sunday evening. It also means that in fact, it was a whole generation who lived and celebrated the victory for the first time two days ago, even though it was the second for the country. But this joy has been tinged with a whole lot of very sad comparisons.

8E5711FC-1538-4411-B300-E8F8B5E2A611On en a entendu, des réflexions du style “vous n’avez pas connu la victoire 98, quel dommage, vous ne connaissez que les histoires d’attentats, le 11 septembre, le Bataclan, bla-bla-bla”, et toute cette collection de tirades qui feraient presque penser que notre génération vie une tragédie classique constante. Et aujourd’hui, quand l’heure est venue pour nous aussi de connaître ce genre de moment de bonheur collectif, certains s’en donnent à cœur joie de sortir tous les éléments de comparaison pour montrer que c’était mieux avant, en 98, et que tout va mal.

We heard tons of things like “poor you, you didn’t know the victory 98, what a pity, you only know the stories of attacks, September 11, the Bataclan, blah-blah-blah”, and all this collection of tirades that would almost think that our generation lives a constant classic Greek tragedy (which we clearly are not). And today, when the time has come for us too to know this kind of  super happy moment, some people take it to heart to highlight all the elements of comparison to show that it was better before, in 98. 

Faut-il rappeler que la nostalgie embellit toujours les souvenirs et que tout n’était certainement pas parfait à l’époque non plus ? Faut-il aussi rappeler que la société a bien changé entre temps ? Les choses sont différentes, mais c’est dans le moment présent qu’il faut les apprécier autant que possible. Après, il sera trop tard.

Please don’t forget that nostalgia always beautifies memories and that everything was certainly not perfect at the time either. Please remember that society has changed in the meantime, so much that it’s not even comparable. Things are different, but it is in the present moment that you have to cherish them as much as you can. After that, after now, it will be too late.

 

Alors s’il-vous-plaît, ne gâchez pas la fête. So please, don’t kill all the fun. Please, just enjoy!

Certains me diront que c’est un sport national de trouver des choses à redire même quand tout va pour le mieux, même quand on a de bonnes nouvelles à partager. La vérité, c’est que ça ne rend service à personne et que ça contribue juste à la morosité nationale.

Some will say it’s a French national sport to find fault even when everything is alright, even when you have good news to share. The truth is that it doesn’t help anyone and it just contributes to the national gloom.

Alors arrêtons de comparer une victoire à l’autre. Ne nous concentrons pas sur les fâcheux incidents plus ou moins relatifs à la victoire que les médias mettent tant en lumière, parce qu’ils leur rapportent de belles sommes (et oui, pour ceux qui se réveilleraient à l’instant, la culture de la peur et des mauvaises nouvelles, c’est ce qui rapporte aux médias). Est-ce qu’on peut arrêter de rentrer dans le jeu des mauvaises nouvelles ? Est-ce qu’on peut ne retenir que la joie collective de cette victoire partagée, ou les expressions épiques de Matuidi à l’écran qui ont fait rire tout le monde ? Est-ce qu’on peut se concentrer seulement sur les images de foule euphoriques et sur le fait que pour une fois, ce sont des chants de joie qui ont envahi les rues de France et non pas des chants de revendications ? Certes, cette victoire ne résout pas tous les problèmes du pays. Mais elle l’égaie et l’unie, et ça, on ne peut pas l’oublier !

Let’s just stop comparing one victory to another. Let’s not focus on the unfortunate incidents around the victory that the media highlight so much, just because that’s what apparently is profitable for them (and yes, in France, the culture of the fear and bad news is what the media reports all the time). Can we stop playing the game of bad news only? Can we only remember the collective joy of this shared victory? Can we focus only on euphoric images of crowd and the fact that for once, it was songs of joy that invaded the streets of France and not songs of contests? Of course, winning the World Cup doesn’t solve all the country’s problems. But we can’t deny that it brings joy and unite people!

Résultat de recherche d'images pour "matuidi"

Pour terminer sur cette note joyeuse, dites-moi en commentaire quel restera votre plus beau souvenir de cette Coupe du Monde 2018, et n’hésitez pas à partager cet article s’il vous a plu ! // To end on this joyous note, tell me in comment what will be your best memory of this 2018 World Cup, and feel free to share this article if you liked it!

A très bientôt !

Lucille

62BAEAA1-18A8-4CED-B726-C4067AE5E869

 

 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s