“Mais t’y vas toute seule ?!” // Going alone ?

    Que ce soit pour un resto, un ciné, une plage, ou même un séjour à l’autre bout du monde, quand je raconte que j’ai fait ou vais faire quelque chose, on me pose souvent la question de savoir de qui je serai/étais accompagnée. Et dans les cas où ma réponse est “toute seule”, j’ai parfois affaire à de l’incompréhension, de la consternation ou même du jugement. Ce qui me fait plutôt rire, pour tout vous dire. Du coup, voilà quelques explications pour les curieux et/ou ceux et celles qui auraient peur de se lancer pour le faire aussi.

    No matter if I’m dealing with watching a movie, going out for dinner, chillax at the beach or going for a trip at the other side of the world, when I tell that I’m going or did something, I’m often asked “with who?” And when my answer happens to be “on my own”, I most of the time have to face some reactions such as misconception, worries or even judgement. Which actually makes me laugh, to be honest. That way, here are a few explanations for those of you who are curious and/or are afraid to give it a try. 

IMG_0457

1. Ne pas se limiter sous prétexte qu’on est seul(e) // Don’t let the fact that you’re alone stop you

Sous prétexte qu’ils ne trouvent personne d’intéressé pour venir avec eux, certaines personnes se bloquent et n’osent pas/ne s’autorisent pas à faire des choses qu’ils voudraient pourtant faire. Si c’est votre cas, je vous invite à arrêter tout de suite et à au moins essayer, juste une fois : vous verrez, c’est plutôt cool en fait !

Just because nobody is willing to come with them or do something with them, some people  just don’t do some stuff they want to do. Or whatever they want to do, actually. If it’s the way you behave, I invite you to stop and to try doing things on your own, at least once: you’ll probably get surprised!

2. Savourer le goût d’une liberté énorme // Enjoy so much freedom

Quand on commence à faire des choses seul(e), et particulièrement dans le cas de week-end ou voyage mais au quotidien en général, cela va vous procurer une liberté immense et vous allez vous mettre à faire ce que vous voulez et notamment des choses que les gens en groupe avec vous ne voudraient pas forcément faire, sans compter que vous n’avez pas non plus à les suivre lorsque la majeure partie d’entre eux a un plan qui ne vous intéresse pas tellement.

Doing a lot of stuff on your own, and more particularly during week-ends and holidays, taking trip but also in your day-to-day life in general will provide you a huge feeling of freedom, and start the habit of doing whatever you want, such as things you wouldn’t be doing with your friends or family ’cause they wouldn’t be interested, or it also free you from having to follow them too during trips.

3. L’importance de se retrouver avec soi // Importance of getting some “me time”

J’en profite pour souligner à quel point c’est important de passer du temps seul(e), en fait. Cela permet d’être à l’aise avec soi-même, de faire la paix avec ses éventuels soucis – parce qu’être seul, c’est aussi être confronté au flot de pensées et autres idées qui se bousculent dans votre tête, et à partir de là, apprendre à apprécier sa propre compagnie. Et je crois en l’idée selon laquelle lorsque l’on est à l’aise avec soi-même, on l’est bien plus avec les autres aussi.

I take advantage of writing this article to highlight at how important it is to spend some time alone. That leads you to be more at ease with yourself, to find peace with your possible troubles – because being alone also means being confronted to the flow of thoughts and ideas in your own brain, and that way, to learn how to enjoy being in your very own company. And I truly believe in the idea according which being in peace with yourself, you’re more comfortable with others too.

4. Briser la zone de confort // Get out of the comfort zone

Evidemment, se retrouver seul, c’est se confronter à son éventuelle timidité, à sa réserve, à toutes ses peurs, ses préjugés, et j’en passe. Et c’est l’occasion de les bousculer un peu -voire de les faire sauter – pour sortir de sa zone de confort et faire de nouvelles expériences. Sinon, on reste enfermé dans sa chambre toute la journée et on passe à côté de tellement, et on fini avec des regrets. La tristesse, non ?

Alone, you have to face your own shyness, introversion, all of your fears, prejudices, and so on. And it’s an opportunity to actually deal with them, once and for all – or at least to start – to get out of your comfort zone and to make new experiences. ‘Cause if not, you’d stay locked in your room all day and miss so much stuff in life, and end up with regrets. Super sad, right?

5. Des rencontres et expériences incroyables // Unbelievable encounters and experiences

Être seul vous pousse à vous ouvrir au monde et à aller vers les autres. Et cela peut vous mener à faire des rencontres et à partager des expériences que vous n’imaginiez même pas possible, comme, en ce qui me concerne, la fois où dans une auberge de jeunesse japonaise, j’ai rencontré un expat américain et deux autres voyageurs avec qui nous avons passé une soirée formidable pour ensuite aller tous ensemble visiter quelques temps, se déguiser en samouraï et se balader autour du Mont Fuji. Le rêve !

Doing stuff on your own leads you to open yourself to the world and to go meet new people. And that also can make you live great encounters and unforgettable experiences, some you never thought would even happen to you or even be possible at all, such as, when I was travelling alone in Japan, I ended up meeting two expats living there and two other travelers with whom we had walk around Mt Fuji and dress like samurais. The dream of each and every kid!

6. Mieux se connaître, plus de confiance en soi // Get to know yourself better and more self-confidence

A force de passer du temps en tête-à-tête avec vous-même, vous allez être confronté à à peu près tout ce qu’il se passe dans votre propre cerveau, à y faire du tri, du rangement, la paix, et surtout, à mieux y connaître et y accepter, donc à mieux vous aimer, d’autant plus que les expériences que vous aller multiplier “seul(e)” mais en étant allé vers les autres vont booster votre confiance en vous. Bref, vous en sortirez gagnant !

By spending time head-to-head with yourself, you will be confronted to everything going on in your mind, tidy it, sort it, find peace, and mostly, know yourself better and accept yourself just the way you are, that is to say love yourself more, especially since multiplying experiences on your own but with new people you met will improve your self-confidence. No matter what, you’ll grow stronger!

    Voilà, j’espère avoir éclairé et encouragé quelques personnes à travers ces idées. // That’s it, I hope I made things clearer or encouraged some of you guys! 

Venez me raconter ce que vous aimez faire en solo ou ce que vous voudriez faire si ce n’est pas encore le cas. // Tell me about what you like to do on your own or what you’d like to do if you haven’t done it yet.

    Lots of love, gros bisous,

Lucille A. K.

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s